Témoignages

Read more...
Afficher tous les témoignages

An experience we will never forget
March 24, 2012

vv9v8v09fq:tblTourLang:en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;
r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;
r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;
r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;
r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;
r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;
r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;
r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;
edf40wrjww2tblTourLang:Introduction
r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;r;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;fr;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;en;
49tjf49edf:tblTourLang:Lang
lay:none">fiogf49gjkf0d

Un voyage de découverte de la vie rurale des montagnes du Nord-Ouest et de ses ethnies minoritaires aux mille couleurs. Des randonnées sont prévues ainsi qu’une nuit chez l’habitant.


Detail du programme


fiogf49gjkf0d
fiogf49gjkf0d

Attention: départ par le train un samedi soir !

Jour 1: Hanoi - Lao Cai en train de nuit
Vers 20h00, accueil à votre hôtel puis transfert à la gare de Hanoi pour prendre le train de nuit en direction de Lao Cai. Nuit à bord du train dans des cabines à couchettes molles.

Jour 2: Dimanche - Lao Cai – Bac Ha – Sapa (B,L,D)
Arrivée en gare de Lao Cai vers 6h00 du matin. Accueil à la gare et transfert par une belle route de montagnes  jusqu’à Bac Ha (100km – 3 heures de route). Petit-déjeuner dans un restaurant local. Vous assisterez ensuite au marché matinal de Bac Ha des minorités ethniques de la région qui se rendent au marché avec leurs chevaux. C’est le plus grand marché de la région et il ne se déroule que le dimanche matin. Après avoir déjeuné, nous marcherons dans les environs pour visiter les hameaux de Ban Pho 1 et Ban Pho 2 habités par les H’mong bariolés ainsi que l’ancien château du Roi Meo. Nuit à l'hôtel à Bac Ha.

Jour 3 : Bac Ha - Sapa (B,L,D)
Après le petit-déjeuner, départ pour Sapa où vous arriverez à votre hôtel vers midi. Installation dans votre chambre.
Dans l’après-midi, une randonnée dans le village Cat Cat des Hmong noirs est prévue. Une promenade dans ce vieux village vous offrira un aperçu des coutumes et pratiques traditionnelles de l'ethnie des Hmong noirs. Arrêtez à la cascade magnifique et le vestige d'une centrale hydroélectrique qui a été construit par les Français pendant l'époque coloniale au Vietnam. Retour à Sa Pa. Nuit à l'hôtel.

Jour 4: Sapa – Y Linh Ho – Lao Chai – Ta Van (B, L, D) - léger trekking
Petit-déjeuner à l’hôtel. Nous débuterons ensuite une randonnée dans la vallée de Sapa : après avoir suivi la route sur environ 2 km, nous commencerons la randonnée en montagne au village Y Linh Ho  où nous pourrons voir des H'Mong. Nous arriverons ensuite au village de Lao Chai avec de belles vues sur des rizières en terrasses. Votre guide vous préparera un déjeuner simple (style pique-nique). Après le déjeuner, nous visiterons une Église catholique et votre guide vous donnera quelques explications sur la vie quotidienne, la culture et les coutumes des villageois. Dans l’après-midi, nous entrerons dans le cœur de la vallée de Sapa, avec le village de Ta Van des Dzay.  Visite du village. Dîner et nuit chez l’habitant.

Jour 5: Ta Van – Giang Ta Chai – Lao Cai  (B,L)
Petit déjeuner chez l’habitant, puis nous entamerons une belle randonnée dans les rizières et les forêts de bambous du village de Giang Ta Chai des Dzao Rouges - un autre groupe ethnique. Après la visite de ce village, nous reviendrons à une maison près de la cascade, où nous préparons à nouveau le déjeuner. Après le déjeuner, nous nous dirigerons vers la route principale où notre véhicule nous attend pour nous reconduire à Sapa.
Départ à Lao Cai. En cours de route, nous visiterons le village de Ma Tra, un village de personnes accueillantes de la minorité Hmong noirs. Transfert à Lao Cai pour le train de nuit vers Hanoi. Nuit à bord du train.

Jour 6: Hanoi - arrivée
Arrivée tôt le matin à la gare de Hanoi (vers 05h30). Accueil et transfert à votre hôtel. Fin de nos services.


Prix et inclusion

Groupe
Prix/Per

Vérification de prix

  1.    
  2. À partir de À   24/11/2017


Supplément
Single supplement (30 USD)

Hôtels Étoiles Villes
Congfu hotel Bac Ha
Sapa boutique Sapa
Nuit chez l'habitant à Sapa Sapa

Inclusion

edf40wrjww2tblTourLang:Include
fiogf49gjkf0d
fiogf49gjkf0d

- Hébergement comme mentionné dans la liste
- 02 nuits au bord du train Hanoi – Lao Cai – Hanoi en train standard – Cabine avec des couchettes molles (4 Pax/cabine)
- Des repas clairement mentionnés dans le programme (B = Petit-déjeuner ; L= Déjeuner ; D = Dîner).
- Véhicule de transport privé, climatisé, confortable pour tous les transferts et déplacements terrestres
- Guide local francophone pendant le séjour
- Droits d'entrée des sites


Exclusion

edf40wrjww2tblTourLang:Exclude

- Dépenses personnelles, boissons et pourboires
- Tous les services non mentionnés dans la rubrique « le prix comprend »

 Comparer Prix Avec Tours Simiral

Visite de la bourgade de Bac Ha

edf40wrjww2tblAttractionsLang:SubDescription
style="display:none">fiogf49gjkf0d

A 27 km à l’Est de Lao Cai, la bourgade de Bac Ha, est encore plus accueillante que Sapa. Paisible en semaine, elle l’est bien moins le dimanche matin lorsque son marché bat son plein. Tous les peuples de la région semblent s’y donner rendez-vous.

Voir plus...

Marché dominical de Bac Ha

edf40wrjww2tblAttractionsLang:SubDescription
style="display:none">fiogf49gjkf0d

Le principal intérêt du marché de Bac Ha est la présence de l'ethnie minoritaire désignée sous le nom de « HMong Fleuris », plus communément appelés " les montagnards". Leur tenue vestimentaire est extrèmement riche en couleurs et motifs variés. Emotions assurées au marché du dimanche matin.

Voir plus...

Randonnée au village de Cat Cat

edf40wrjww2tblAttractionsLang:SubDescription
style="display:none">fiogf49gjkf0d

Une randonnée de 2 heures environ vous est proposée pour visiter le village de Cat Cat. Niché au fond d'une vallée profonde à proximité du Mont Fanxipan, ce petit village est entouré par de hautes et magnifiques montagnes et des rizières en terrasses. Les Hmong Noirs qui y habitent portent leurs tenues traditionnelles.

Voir plus...

Randonnée aux villages Lao Chai &Ta Van

edf40wrjww2tblAttractionsLang:SubDescription
style="display:none">fiogf49gjkf0d

A 15 km du centre de Sapa, le village de Lao Chai est habité par des Giay au pied de la montagne, et par des Hmong sur les hauteurs. Les paysages traversés à pied sont d’une rare beauté.

Voir plus...

Nuit chez l’habitant à Ta Van

edf40wrjww2tblAttractionsLang:SubDescription
style="display:none">fiogf49gjkf0d

Une nuit chez l’habitant vous est proposée dans le village de Ta Van qui se trouve dans la vallée de Sapa. Vous dînerez et coucherez dans une maison traditionnelle avec les conditions de confort de base.

Voir plus...